03 avril 2016

CINEMA - Kung-fu Panda 3


I   - Intro

J'attendais la sortie de ce film car j'avais beacoup apprécié les deux premiers.
L'univers me correspond trés bien et je passerai bien la plupart de mes nuits dans ces paysages aussi beaux que grandioses.
Je suis donc allé le voir, en Version Française, le jour de son avant-première, et je dois dire que .. Je n'ai pas été déçu !


II  - Synopsis

Dans ce 3eme opus, Po, le guerrier dragon, va devoir prendre la relève de son maître, Shi-fu, en enseignant le Kung-fu.
Celui-ci, loin d'être préparé à ça, s'aperçoit vite qu'il aura encore besoin des enseignements de son maître.
Pendant ce temps, l'antique méchant et éternel rival d'Oogway, Kai, réussi à revenir parmi le monde des mortels, aprés avoir récupéré la totalité
des Qi ([tɕʰi˥˩] Principe formant et animant l'univers et la vie) des maîtres présents dans le monde des esprits.


Alors que celui-ci est oublié de tous, maître Shi-fu apprend qu'il est en réalité une menace trés puissante. Il apprend également que celui-ci ne peut
être battu qu'à l'aide du Qi, fut un temps maîtrisé par le peuple des Pandas, aujourd'hui disparu.
Tout du moins, c'est ce qu'ils croyaient !En effet, le père biologique de Po re-apparait, et lui propose de venir l'accompagner découvrir sa famille et ses semblables, une tribu de pandas
vivants cachés par dela la montagne. Po pense alors qu'il pourra, tout en apprenant plus sur lui et les siens, se perfectionner dans l'utilisation du Qi.
Le père adoptif de Po décide lui aussi de l'accompagner dans cette aventure, car il est tout autant son fils !

Pendant ce temps là, les autres maîtres essaieront tant bien que mal de se renseigner et de ralentir Kai dans l'espoir que Po revienne, maîtrisant la force du Qi.
Nous suivrons alors les péripéties de nos personnages préférés, confrontés à la menace antique et trés puissante qu'est le personnage de Kai.

III - Critique

Je trouve l'univers visuellement magnifique, et je me reconnais tout à fait dans ce style de paysage. J'ai beaucoup aimé l'effort
fait sur l'animation, les textures et les couleurs. Cela rend vraiment le tout attrayant, voir captivant.
Le style graphique asiatique des paysages et de l'architecture correspond trés bien à l'histoire et aux personnages.

Pour ce qui est du scénario, celui-ci n'est pas trés original, et aura un goût de "déjà-vu" pour certains.
Cependant, sur l'ensemble des 3 films, celui-ci tient la route. Il apparaît même comme une fin logique à la série.

Tout au long du film, Po va devoir apprendre à se connaître, dans une quête de soi qui le mènera à une maîtrise parfaite de sa puissance.
Il comprendra, au cours de son aventure, l'importance de rester soi-même, et entrainera ses semblables de telle sorte à ce qu'ils excellent dans leurs arts
respectifs. Ce qui leur permettra de faire face à la menace qui les attends.
Une belle morale pour tout un chacun : Rester soi-même et faire au mieux ce que l'on sait faire.

La cible de ce(s) film(s) étant les enfants, certaines scènes m'ont paru un peu trop enfantines, alors qu'elles auraient pu être beaucoup plus grave.
Ce qui aurait permi au personnage de Po de prendre en maturité, notamment aprés les épreuves traversées et les enseignements donnés.
C'est peut-être mon moi adulte qui à pris le dessus au cours du film, mais je trouve sincèrement que certaines scènes méritaient plus qu'une "simple" blague.

Je finirais par la Bande Originale du film, que j'ai trouvé parfaite, et qui permet de s'immerger encore davantage dans l'univers de Kung-fu Panda.

IV  - Conclusion

A mon humble avis, ce 3ème volet clôt (sauf suite) trés bien cette série.
Nous aurons pris plaisir à suivre tous ces personnages à tarvers leurs aventures, dans cet univers coloré aux allures asiatiques.
Les morales sont plutôt simples et compréhensibles, notamment pour les plus jeunes. Elles serviront de piqûres de rappels pour les adultes !

Je le recommande à tous, d'autant plus que ce type de film peut être regardé en famille :)
Une série qui terminera certainement dans ma collection !

Note : 4.6/5

~mangasource aKa Quentin REY

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire